Comment vendre un site WordPress à un client ?

Vendre-un-site-WP-FBA

Créer des bons sites web responsive et SEO Friendly, c’est ton boulot. Tu connais ça sur le bout des doigts et tu adores ce que tu fais, je me trompe ?

Mais quand il s’agit de vendre, d’arriver devant un client et de lui demander de l’argent pour tes services, c’est peut-être un peu plus difficile. Et c’est normal après tout, ton boulot n’est pas d’être un commercial mais de livrer un site de qualité !

C’est pour cela que, dans cet article, je vais te donner quelques astuces pour vendre un site WordPress à un client… Et tu t’apercevras que ce n’est pas très difficile.

Avec la concurrence des plateformes clé en main, il est plus difficile de vendre un site web.

Tu l’as sûrement remarqué : avec la barrière d’entrée de plus en plus fine, tout le monde peut se créer un site ou un logo en quelques minutes.

Avec Wix, Canva, SquareSpace et toutes ses plateformes, il est de plus en plus difficile de vendre un site ou un logo plus cher.

Du moins, c’est difficile avec les mauvais clients

Mythe : le client veut absolument un site WordPress

Tu t’en rendras peut-être compte avec l’expérience, mais je vais te le dire pour te faire gagner du temps : le bon client se fiche royalement que tu fasses son site avec WordPress ou Wix, peu importe tant qu’il a des résultats.

Les clients convaincus de l’utilité de WordPress entrent généralement dans 2 grandes catégories :

  • le client qui va vous micro-manager
  • le client qui sait tout mieux que vous

Bon, je caricature grandement. Mais c’est juste pour te dire de méfier… Car ceux qui savent qu’ils ont besoin de WordPress pour un besoin précis sont les plus rares.

Aujourd’hui, il est important de s’imposer comme un consultant WordPress de qualité.

Avec WordPress qui représente aujourd’hui plus d’un tiers des sites web dans le monde (et encore plus si on regarde les chiffres des CMS uniquement), il y a une véritable opportunité à saisir.

Tu peux devenir un consultant de premier plan si tu arrives à vendre tes sites WordPress de qualité… Car même si WordPress en lui-même représente un tiers des sites web, il y a également plus de la moitié des business qui n’ont pas encore de site web !

Tu vois ou je veux en venir ?

Apprendre à vendre ses sites est indispensable aujourd’hui.

Si tu es bon dans ce que tu fais, tu dois pouvoir le vendre, car tes prospects n’ont pas pleinement conscience de tes capacités.

Apprendre à vendre est vraiment LA compétence que tu dois connaître aujourd’hui, avant même de savoir comment faire des sites web.

Car contrairement à ce que beaucoup pensent, le portfolio seul ne vend pas. Des webdesigners moyens arrivent à bien vivre car ils savent vendre, alors que d’autres qui sont excellents ont du mal à payer les factures…

C’est pas juste, c’est dur à entendre, mais c’est malheureusement la vérité du marché.

Pour te donner un exemple personnel, je me suis lancé un peu sur un coup de tête en 2015 en partant de zéro. Et franchement, mes sites n’étaient pas exceptionnels… Mais je savais vendre et prospecter grâce à mes autres expériences professionnelles et j’ai réussi à trouver des clients comme ça.

Après, en allant beaucoup plus loin, j’ai pu augmenter mes tarifs, créer des revenus récurrents, etc. Mais ce sera le sujet d’un autre article, entrons un peu plus dans le vif du sujet.

Les règles pour vendre un site WordPress a un client.

1 – Si tu veux vendre un site WordPress, ne parle pas de WordPress.

Voilà, ça c’est dit. La référence est calée, donc ne débarque pas sur tes grands chevaux en disant “hey, je suis un expert WordPress”.

À moins de t’adresser à quelqu’un qui a déjà un site WordPress et qui veut le garder ou réparer une extension, tu n’as pas besoin de te présenter comme ça.

Oublie ça, présente toi comme un webdesigner si tu veux, mais ne dit pas “moi je travaille qu’avec WordPress”… Même si c’est le cas !

Tu peux lui dire, s’il te le demande, que tu es expert de ce CMS.

Comme je te le disais plus haut, ton client s’en fout. Tu peux bien lui faire un site sur Joomla, ce qui compte pour lui, ce sont les résultats qu’il obtiendra.

2 – Analyse ses besoins en profondeur

Quand tu rencontres ton client pour la première fois, ne lui balance pas ton devis en pleine face en disant “WordPress c’est trop bien, ça vous coûtera 3000€ !”.

Non. Pose toi deux minutes, et pose lui les bonnes questions.

Tout d’abord, demande lui pourquoi il t’a contacté ? Quel est le problème qu’il a aujourd’hui qui l’a poussé à venir vers toi ?

Quel est son objectif avec son site web ?

Est-ce qu’il veut simplement refaire son site parce qu’il veut être premier sur Google ? Si c’est le cas, demande lui POURQUOI il veut être premier sur Google ?

Tu dois analyser les besoins de ton prospect en profondeur, allez très loin et lui poser plein de questions pertinentes (parce que tu t’en fous de ce qu’il a mangé au petit déjeuner, évidemment).

Tu vas très vite te rendre compte ce qu’il lui faut, et tu dois lui vendre une solution à ses problèmes urgents. Et s’il s’avère que WordPress EST (ou fait partie de) la solution, tu as gagné. Ou presque.

3 – Écoute ton client

Je sais qu’à ce moment là, tu crèves d’envie de parler de toutes les extensions que tu vas lui installer, à quel point tu préfère Yoast à SEOPress ou comment RankMath est un super outsider…

Mais arrête toi tout de suite, mord toi la langue.

Écoute le, reprends ses mots, et appuie sur ses problèmes. La technique, il s’en fiche. S’il a fait appel à toi, c’est pour pas entendre parler de technique justement.

Alors je sais que le sujet te passionne et peut être que ça intéresse ton client ! Mais réponds lui seulement s’il te le demande. Sinon, concentre toi avant tout sur les bénéfices que tu vas lui apporter.

Avant de parler de quelque chose, pose toi cette question “qu’est-ce que mon client gagne à savoir ça ?” ou encore “quel va être le bénéfice concret pour mon client ?”.

Ne dis pas que tu vas installer SEOPress.

Dis lui qu’il va être mieux classé sur Google. Mieux encore : dis lui que son site va lui permettre d’atteindre des clients grâce à Google.

L’extension que tu vas utiliser, ça l’intéresse pas. Amène lui du chiffre d’affaire.

4 – Vends une véritable stratégie digitale

Le site WordPress n’est qu’une des composantes d’une stratégie globale et tu le sais.

Maintenant que tu l’as analysé, écouté et que tu sais ce qui est bon pour lui : propose lui une stratégie à long terme.

Explique lui qu’un site ne doit pas être laissé à l’abandon, explique lui qu’un entretien régulier est important, explique lui rapidement quel funnel tu vas mettre en place grâce à son site.

Ne soit pas trop technique, il va croire que tu veux l’embrouiller avec des grands mots parce qu’il n’y connaît rien.

Même si c’est pas le cas, s’il ne comprend pas un seul mot de ce que tu vas lui dire, il va décrocher et penser que tu essayes de l’enfumer.

Décris lui une stratégie que tu lui proposes pour lui apporter des clients. Une stratégie chiffrée tant qu’à faire.

5 – Fais une proposition commerciale détaillée

Laisse tomber tes devis d’une page. Si tu veux signer des clients de qualité, tu vas devoir travailler tes propositions commerciales.

Un devis d’une page avec tes CGV ne suffit plus aujourd’hui, sauf pour une prestation basique. Là, tu dois vendre une stratégie digitale, donc un beau powerpoint ou un beau PDF s’impose.

Montre lui que tu as bien saisi ses besoins, propose lui diverses options en fonction de son budget… Montre que tu t’intéresses vraiment à lui et à sa réussite et tu lui vendras plus qu’un seul site WordPress !

6 – N’oublie pas le follow-up

Une fois la proposition envoyée, ne le laisse pas dans la nature.

Relance le, ne le laisse pas faire le mort.

Créée toi une série de mails, prends rendez-vous pour lui présenter la proposition et apprendre le closing.

Pour information : tu peux apprendre comment envoyer des emails de relance sans avoir l’air désespéré dans mon coaching si tu veux.

7 – Change ton mindset

Souvent, les débutants en vente sont mal à l’aise quand il s’agit de demander de l’argent. Car c’est une pratique très mal vue à tort… Car la vente est parfois associée à des commerciaux insistants pour vendre des services tout pourris…

Mais ton service n’est PAS tout pourri, ton service va RAPPORTER de l’argent à ton client. Tu dois croire en ton produit, et ton offre doit être irrésistible.

Tu as du mal à vendre un site 3000€ ? Dis toi qu’il va lui en rapporter 6000. Et surtout, fais tout ce qui est en ton pouvoir pour qu’il ait un retour sur investissement.

Crois en toi, crois en ton produit, soit sûr des bénéfices que tu apportes à ton client. Sinon, il le sentira et ne passera jamais à l’action.

Mais si tu lui donnes un service de qualité, il ne regrettera jamais d’avoir dépensé de l’argent. Il se pourrait même qu’il pense qu’il n’a pas dépensé assez… Et il te conseillera à son réseau.

À retenir :

Ne cherche pas à remplir ton portfolio à tout prix, améliore tes skills de vendeur en priorité.

Ne cherche pas non plus à vendre absolument WordPress, mais plutôt une solution globale.

Tu es là avant tout pour proposer une solution à ton client qui lui apportera des résultats. N’aies pas peur de refuser si tu penses que tu ne peux pas lui donner ce qu’il demande.

Faire preuve d’éthique est aussi une façon de vendre, contrairement à beaucoup d’idées reçues sur la vente

Prends rendez-vous et reçois des conseils pour mieux vendre.

Si tu as envie de booster ton activité et attirer des clients de qualité, n’hésite pas à prendre rendez-vous avec moi pour discuter de ta génération de leads et de tes ventes.

Un appel 100% gratuit, 100% bienveillant, sans engagement et sans jugement. Je suis seulement là pour t’aider à tirer le meilleur de ton entreprise et enfin vivre avec les revenus que tu mérites.

Tu n’as pas besoin d’être un “tueur” pour vendre, il faut t’entraîner et apprendre à écouter.

La vente est un art, mais elle n’est pas réservée aux requins. Elle n’est pas innée non plus, tu peux l’apprendre.

Crois moi, je suis super introverti, donc c’était pas gagné. Mais j’ai appris les bonnes méthodes et je me suis rendu compte que ce n’était pas une pratique difficile.

Et surtout, si ton produit est de qualité et que tu crois en lui, tu ne dois jamais hésiter à vendre. Tu le dois à ton prospect.

Benjamin Chambolle

Benjamin est coach et formateur pour webdesigners freelances. Il les aide à vivre de leur activité, à trouver des clients de qualité et à augmenter leurs tarifs dans son programme Webdesigner Premium. Il est également gérant de l'agence web Spectre Digital.

Laissez un commentaire